Le projet éolien de Bridoré

Qui sont les promoteurs de ce projet inique ?

Le promoteur éolien allemand BayWa, assisté par le maître d’œuvre Soleils du Midi, a décidé d’implanter un parc éolien de plus de 10 MW sur les Terres de Pèle-Joue à Bridoré.

En 2017, ils avaient convaincu l’ancien maire de Bridoré, M. Christian Baritaud, d’autoriser des études, notamment en accordant en juin 2018 un permis de construire pour l’implantation d’un mât de mesures.

En juin 2020, la liste municipale présentée par M. Christian Baritaud a gagné les élections municipales. Mais lors de la première réunion du nouveau Conseil Municipal, Monsieur Baritaud n’a pas été reconduit comme maire.

En octobre 2021, la Préfecture d’Indre-et-Loire a rejeté le dossier de demande d’autorisation environnementale unique du promoteur, jugeant notamment certaines éoliennes potentiellement dangereuses pour la population de chauves-souris du territoire car trop proches de parcelles forestières.

Le promoteur a donc relevé de seulement 13 mètres ses éoliennes et a présenté en mai 2022 un nouveau projet d'usine éolienne à Bridoré avec strictement les mêmes emplacements, en proposant de détruire intégralement la parcelle boisée de 3ha sur laquelle il a prévu d'implanter son éolienne E01. Plus d'arbre ni d'arbuste => plus d'insectes => plus de chauves-souris => pas de problème de destruction de chauves-souris.

BayWa est un important conglomérat privé allemand financé par des grandes banques, actif dans le négoce de machines agricoles, la production d’énergies fossiles et l’exploitation de projets éoliens et photovoltaïques. Il a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 9 milliards d’Euros en 2020.